hr gb de it es fr

Fête de la ville de Solin et la Nativité de Marie

Tous les ans le 8 septembre on célèbre la Fête de la ville de Solin et la Fête de la Nativité de la Vierge Marie, patronne de la ville. Pour cet occasion, on organise un programme riche comprenant des acitivités réligieux, sportifs et de divertissement, ainsi que la foire traditionnelle.

Nouvelles de la Fête de la ville de Solin et la Nativité de Marie 2011

Cette année, les flux des pèlerins se sont réunis le long de la rivière de Jadro pour la fête de la Nativité de Marie, le 8 septembre, afin de prier pour leurs proches et de remercier la Sainte Vierge Marie de son intercession. La procession solennelle avec la statue de Notre-Dame portée en tête autour du sanctuaire et la célébration eucharistique devant l'Église de Notre-Dame de l'Île a été conduite par Marin Barišić, l'archevêque de la région Split-Makarska, et concélébrée par Anton Jurić, l'archevêque émérite, le pasteur Vinko Sanader et d'autres membres du clergé. Dans son sermon, l'archevêque a parlé de l'importance des choses simples, quotidiennes dans la vie humaine, mais aussi de la poursuite contemporaine et persistante de l'éminence et de la puissance. À la fin de son sermon, l'archevêque a souligné l'importance du sanctuaire primordial de l'Île de la Notre-Dame pour la foi du peuple croate. « Il y a des siècles qu'en étant lavé ici avec de l'eau propre de la rivière de Jadro et, pendant ce baptême, étant régénéré par la puissance du Saint Esprit nous sommes devenus les membres de la grande famille de l'Église catholique. À ce moment-là, nous avons également entré dans le cercle de la communauté chrétienne européenne, où, d'après Jésus Christ, l'homme est au centre de la culture et de la civilisation. Même notre chemin vers l'Union Européenne devrait nous rappeler de notre identité chrétienne », explique l'archevêque Barišić. Aussi, il nous rappelle que le sanctuaire mentionné est la première église croate construite en honneur de  la Sainte Vierge Marie et dont on a conservé seulement les ruines. Puisque la construction de l'église est planifiée depuis des décennies, et aujourd'hui elle est encore plus nécessaire parce que la situation actuelle ne répond pas même aux besoins de la Paroisse Notre-Dame de l'Île, il a annoncé la construction d'une grande (pourtant plus petite que celle qui était premièrement planifiée) et jusqu'à maintenant la plus importante église pour la région Split – Makarska. Conformément à une ancienne tradition, de nombreux pèlerins ont accédé aux sacrements de la Réconciliation et de l'Eucharistie.

La célébration eucharistique et la procession étaient animées par le discours approprié de don Ante Mateljan et ont fini par l'hymne national et le chant marial Zdravo Djevo. Le maire de Solin Blaženko Boban, le préfet de la région Split – Dalmacie Ante Sanader, d'autres maires, les représentants des institutions réligieux et sociaux et les représentants culturels ont participé à la messe. La messe a été animée par le chœur « Kraljica Jelena » qui est composé de plusieurs chœurs paroissiaux de Solin, de Vranjic, de Klis, de Kučine, de Mravince et de la paroisse de Split, et qui a été dirigé par le maestro Mirko Jankov. Pour la Fête de la ville de Solin et pour le 100ème anniversaire de la Paroisse Notre-Dame de l'Île, les habitants de Solin se préparaient pendant les trois jours par la prière dirigée par le Prof. Tomislav Ivančić. La fête s'est terminée après-midi sur l'Île de la Notre-Dame par la messe solennelle conduite par Juraj Jezerinac, l'évêque militaire.

À la fin de la messe, don Vinko Sanader, pasteur et directeur du Sanctuaire Notre-Dame de l'Île, a remercié tous ceux qui ont contribué à la beauté de cette célébration. En félicitant la Fête de la Nativité de la Vierge Marie, la Fête de la ville de Solin et le 100ème anniversaire de la paroisse, il a dit : «  Notre-Dame, la Reine des Croates a toujours été, et encore est, l'aimant spirituel pour les Croates ; elle a toujours été, et encore est, notre bienfaitrice et patronne et elle le restera quoi que les gens disent et quoi qu'ils fassent pour nous détourner de Marie et de son Fils Jésus.

Source : archevêché de la région Split – Dalmatie