hr gb de it es fr

Monuments

Depuis l'époque de l'antique Salona, qui fut jadis la capitale de la province romaine de Dalmatie, dont la taille, le bien-être et la richesse sont témoignés par les murs imposants avec leurs tours et portes, le Forum avec des temples, l'amphithéâtre et les cimetières où se situent les martyrs de Salona (Manastirine, Kapljuč, Marusinac), jusqu'à l'époque des dirigeants croates, quand la reine Jelena se promenait sur l'Île de la Vierge, et du couronnement du roi Zvonimir en 1075 dans ce que l'on appelle "l'église creuse" (Šuplja crkva), Solin est une véritable ville-monument...

L'histoire de la ville

Ecrire un résumé de l'histoire de Solin, qui fut jadis la capitale d'une province romaine, tout en décrivant certains de ses monuments importants, est une tâche intéressante, mais qui en même temps porte une grande responsabilité. Il est bien connu que la ville de Salona s'étaignait et disparaissait à la fin de l'antiquité, pour ne plus jamais être récupérée. Au Moyen Âge le territoire urbain de Salona , l'entier agre de Salona, établi à la fin de la République romaine, se trouvait entre les trois centres importants, qui se sont souvent affrontés: les villes de Trogir et Split et la forteresse de Klis, qui, depuis longtemps, était entre les mains des familles nobles croates, puis dans les mains des Turcs. Ces circonstances définissent le destin de l'ancienne ville de Salona, aujourd'hui la ville de Solin, et de tous ses alentours...

Solin aujourd'hui

Le passé et le présent de la ville de Solin, appelée également la „ville heureuse près de la rivière Jadro“, étant démographiquement la ville la plus jeune en Croatie, est marquée non seulement par son riche patrimoine culturel et historique, mais aussi par la visite du pape Jean Paul II sur l'Île de la Vierge en 1998. En outre, dans l'offre touristique de la ville une place particulière est occupée par une sous-espèce endémique de la truite Adriatique (la truite Adriatique de Salona), le monument naturel "Le cyprès" (Močvarni čempres), le moulin Gašpić (Gašpina mlinica), construit au début du XVIIIe siècle, la rivière Jadro – le „Jordan „ crote, et le parc pierreux „Nouvelles antiquités“ (Nove Starine)...